dimanche 23 septembre 2012

Comité de la majorité silencieuse Basque:le retour!

A nouveau,le comité de la majorité silencieuse basque,fait parler de lui.Sous pretexte de defendre l'identité Basque,il diffuse un tract raciste et menaçant envers les musulmans du pays basque.Nous ne laisson pas berner,ceci n'est qu'une manoeuvre du bloc identitaire (mouvement avant tout français) pour cibler une partie de la population!Le pays Basque est et restera une terre d'asile.L'utilisation d'une identité est une stratégie de l'extreme droite,nous devons la combatre !Pas de place pour les fachos ni ici,ni ailleurs !ALDE HEMENDIK ! Voici le texte (merci de pas le partager): QUAND LES BASQUES S' ENERVENT = TU VEUX OU TU VEUX PAS ???......SI TU VEUX PAS, TU T' EN VAS !!! > > > > DANS LA GUEULE DES POLITIQUES QUI VEULENT RÉCUPÉRER LES VOIX DES MUSULMANS > > > > > > > Prendre exemple, OUI ! il est grand temps, messieurs les politiques qui ont le trouillomètre à zéro !!! > > > > > > > > > > > > > > Toutes les régions doivent réagir vite . . . . > Bravo les Basques. > > > > > > > Quand les Basques s'énervent ..... > > > > > > > > > > > > > > > > > > > > > > > > > > > > Au Pays Basque les immigrants doivent s'intégrer > > > > > > > A Bayonne, mais aussi à Saint Jean Pied de Port, de la Soule à la Basse Navarre, du Nord au Sud, partout ont fleuri des tracts destinés aux musulmans. > > > > > > > > > > > > > > En voici le texte : > > > > > > > VOUS ÊTES MUSULMANS, > > > > > > > ALORS LISEZ CECI, SANS HAINE NI RACISME > > > > > > > > > > > > > > En Pays Basque les immigrants doivent s’intégrer. Prenez exemple sur vos grands parents qui ont su, en leur temps, se fondre dans la société française sans abandonner leur identité, tout en respectant celle de leur pays d’accueil. > Il est intolérable que les enfants et les petits enfants d’immigrés d’hier ne soient pas ou ne veuillent pas s’adapter, influencés par les voix islamiques venues d’ailleurs les poussant à nous imposer, progressivement les lois de la charia. > > > > > > > NOUS N’ACCEPTONS PAS CELA AU PAYS BASQUE > > > > > > > > > > > > > > Nous n’aurons pas, comme c’est le cas dans certaines banlieues, des zones de non droit. > > > > > > > Les habitants de notre Pays Basque seront particulièrement vigilants concernant toutes les formes de dérapage qui exaspèrent la société française. > > > > > > > Vous qui êtes musulmans, ne perdez jamais de vue que si vous êtes sur le Territoire Français : > > > > > > > c’est pour bénéficier d’avantages économiques et sociaux qui n’existent pas dans votre pays d’origine. > > > > > > > Alors rappelez cela à vos descendants qui revendiquent l’islam au Pays Basque en s’habillant de plus en plus, comme une provocation. Nous n’accepterons pas non plus de voir ces jeunes filles et jeunes femmes, de plus en plus nombreuses, envahir nos espaces publics vêtues de la sorte. > > > > > > > Nous le savons, le foulard est la première étape vers le voile intégral. > > > > > > > Celui-ci est lentement passé du statut de symbole de l’islam à celui d’outil de déstabilisation de la société française et en particulier dans le milieu scolaire. Comme nous, noyez vous dans la masse. > > > > > > > > > > > > > > MUSULMANS > > > > > > > Nous vous conseillons instamment de suivre nos règles. Ici, c’est notre pays, notre terre, notre style de vie dont vous profitez sans toujours les respecter. > > > > > > > Le Pays Basque ne se pliera pas à vos exigences ou alors, ceux qui persisteront seront contraints de retournerdans leur pays d’origine ou celui de leurs ancêtres. > > > > > > > Nous vous demandons de transmettre et de faire circuler notre courrier à tous vos parents et entourage proche en insistant sur le fait que nous sommes de plus en plus déterminés. > CMSB Comité de la Majorité Silencieuse Basque. > Il est vrai qu’au Pays Basque le " climat " devient palpable depuis quelques mois, et on sait que les Basques ne plaisantent pas quand il s’agit de la défense de leur culture, de leur terre > > QUE D’AUTRES REGIONS DE BONS FRANÇAIS EN FASSENT AUTANT !!!! > > > > > > > On s’intègre ou on dégage > > > > > > > > > > > > > >

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Enregistrer un commentaire