dimanche 23 novembre 2014

Allemagne: Des néonazis financent un programme contre le nazisme.

Quelque 250 néonazis ont mis la main à la poche ce week-end pour soutenir EXIT Deutschland, un programme destiné aux néonazis désireux de changer de vie... 



Ils se sont réunis, samedi à Wunsiedel. Ville du sud-est de l'Allemagne qui a abrité de 1988 à 2011 le tombeau du dignitaire nazi Rudolf Hess et devenue un bastion néonazi. Et dès leur arrivée, les quelque 250 jeunes néonazis ont découvert dans le centre-ville une série d'affiches, de banderoles et de marquages au sol les encourageant à «donnez, marchez!»
Bien joué, selon eux. Ces affiches donnant à leur manifestation radicale l'allure d'un marathon bon enfant. Et chacun d'entre eux mettant alors la main à la poche. Sans se douter que ces affiches avaient été, en réalité, collées par leurs farouches adversaires.

Un moyen alternatif

«On voulait faire plus que bloquer les rues et tirer les rideaux de fer des magasins. On voulait chercher une alternative à nos armes traditionnelles (protestations et recours en justice), jusqu'ici inefficaces», a expliqué, Fabien Wichmann, soucieux d'explorer «les moyens d'agir» contre l'extrême droite radicale.
Fabien, comme la plupart des habitants, des membres des associations et des commerçants de Wunsiedel, est las de voir sa ville servir de point de ralliement aux militants néonazis.

EXIT Deutschland

Alors, ce samedi, en parallèle de la réunion radicale, tous ont mis en place une collecte de fonds destinée à combattre ces idées. Pour chaque mètre marché, 10 dollars étaient collectés pour le programme EXIT Deutschland, qui soutient depuis 2000... les néonazis désireux de changer de vie.
Au total, 10.000 dollars ont été donnés par des particuliers, des associations et des entreprises.... et par les quelque 250 néonazis manifestant, transformés pour l'occasion en donateurs malgré eux.

samedi 22 novembre 2014

Shéma de l'extreme droite française.


A telecharger ici :
http://lahorde.samizdat.net/wp-content/uploads/2014/04/Sch%C3%A9maED_2014_LaHorde.pdf

jeudi 20 novembre 2014

Soral à nu : gauche du tapin, droite des violeurs.

Nous reprenons un article du site Quartier Libre au sujet de Soral.

Alain, comme on sait qu’il t’arrive de nous lire, on va te parler directement. Depuis des années tu en fais des caisses dans le registre de l’honorabilité et de la réconciliation sur « les valeurs ». En bon fils de pub, tu as travaillé ton image et ton discours pour te travestir en chevalier de l’ordre et de la morale combattant les dérives d’une société que tu présentes comme décadente parce que pourrie par les « juifs » corrupteurs et leur adoration du pognon.
Aujourd’hui, n’importe quelle personne un peu lucide peut s’apercevoir que derrière cette façade on trouve tout autre chose. Quand tu as envoyé tes textos racistes à une jeune femme noire qui a refusé tes avances, tu as montré qui tu étais vraiment. En exprimant ce que tu penses des femmes noires, tu montres que tu n’es qu’un riche blanc décadent. Un fils de notaire qui veut profiter de sa situation.
soral_pattesdecoq
Pour toi les femmes sont des marchandises, et le simple fait de refuser d’être un trophée mérite les pires insultes.
Tu fais ce que tu veux dans ta salle de bain, mais quand tu te prends en photo nu et que tu l’envoies à une personne qui a refusé tes avances ce n’est plus de la vie privée. C’est du harcèlement. Tu t’es juste imaginé tout puissant devant une jeune femme noire : pas mieux qu’un DSK ou un Sarkozy. Tu es comme eux. Mêmes moyens de défense. Coups de pression par des sbires, négociation, puis tribunal. Et tu nous causes d’être antisystème. Tu ressembles à un télévangéliste qui se serait fait gauler dans une affaire de mœoeurs. C’est de la faute des autres : de la femme tentatrice, des juifs, des noirs, « on n’est pas en république islamique » : voilà ce que tu nous sors pour tenter de nous faire oublier qui tu es et ce que tu fais.
soral_république_islamique
Ta ligne de défense suinte le racisme. Quand tes fans viennent te questionner sur les « valeurs » que tu défends, tu réponds qu’on n’est pas « dans un état islamique ». Tu as vendu la réconciliation nationale en priorité aux musulmans, mais au moindre questionnement sur le fait que tu te photographies nu devant un miroir tu cognes sur l’Islam. Dis toi bien, Alain, que même le tak-tak le plus atteint ne peut pas défendre une telle ligne de conduite. Tu t’’es pris en photo à poil devant un miroir et tu as diffusé le cliché : tu es pathétique.
Tu expliques aussi que la France c’est le pays de l’amour. De quel amour tu causes ? Y en a pas plus dans tes textos que dans ton autoportrait. L’amour ce n’est pas d’imposer sa volonté aux gens, tu confonds avec le viol.
En un sens tu as raison, si c’est ça ta conception de l’amour, ta France (qui colonise, exploite et tue) elle nous viole depuis un paquet de temps. Pour le coup cette France des colonies, des violences policières, elle n’est pas juive elle est comme toi, bourgeoise et blanche. C’est pas les feujs qui t’ont pris en photo et t’ont incité à insulter les femmes, les noir.e.s et les musulman.e.s.
Ton insulte elle n’est pas simplement adressée à une personne, mais à l’’ensemble des classes populaires. Quand tu écris que les « les hommes blancs voient les femmes noires comme des putes (ce qu’elles sont souvent)», tu insultes les nôtres. C’est nos familles que tu méprises. La vulgarité de ta photo à poil et le sentiment d’impunité qui va avec, c’est à nous toutes et tous que tu l’’as envoyée. Pour toi, homme blanc de bonne famille, nous ne sommes que des corps, des marchandises, une force de travail soumise aux intérêts de la France blanche et chrétienne. Toi, tu es un prédateur mais qui n’assume pas et qui veut se donner le beau rôle. C’est toujours la faute des Américains et des sionistes.
Il faut que tu nous expliques : si on lit tes écrits, se prendre en photo à poil, c’est un truc de pervers ricain ou de juif détraqué. Puisque tu reconnais avoir pris le cliché toi-même, alors question : t’es américanisé, t’es un « sioniste » ? C’est quoi la théorie de ton prochain bouquin : « comprendre la photographie » ? Tu vas nous sortir que les juifs se sont emparés de ton cerveau via un programme secret ?
soral_salopes_goys
Ta seule ligne de défense c’est d’insister sur le cliché et de faire oublier les insultes et les menaces qui allaient avec. Parce que si la nudité peut mettre mal à l’aise un bon paquet d’entre nous (y a pas besoin d’être « du nord » pour être pudique), elle te sert à faire tourner les débats autour de ce que fait ta bite et à occulter ton action politique. C’’est pas assez gros comme procédé pour que ça passe (chez toi et Goebbels, la taille du mensonge compte), c’’est donc sur la politique que nous allons revenir car c’’est sur ce terrain que nous te combattons.
Tu as commencé à avoir du succès dans « C’est mon choix » et tu te défends aujourd’hui comme un « ange de la téléréalité ». Narcissique, pervers et pathétique. En fait d’établir une critique du système en place, tu en as reproduit et mis en scène les travers. La moisissure n’est pas une solution mais un symptôme. Finie la comédie du combat noble, il n’y a pas de courage chez toi mais que de la hagra envers tout ce que tu estimes inférieur à toi. Toi qui répétais à longueur de vidéo que si Jésus revenait sur terre il serait assis à ta droite, tu jettes aujourd’hui la première pierre à une femme que tu présentes comme une Marie-Madeleine africaine. Pudeur du nord, culture hélleno-chrétienne, valeurs chrétiennes : de merveilleux slogans destinés à faire croire qu’on pourrait se blanchir de ses tares en adhérant à ton baratin.
Alain, elle est belle la chasse aux pédophiles et aux homosexuels décadents. Il est beau ton front de la foi face à Satan et la religion du fric. C’est qui l’adepte de Mammon ?
T’es nu comme un ver et tu attires l’attention sur ta petite carcasse pour qu’on oublie à quel point tu vends le contraire de ce que tu es et de ce que tu fais. Ton entreprise de divertissement prend l’eau depuis un moment, t’exposer sous la ligne de flottaison a donné le coup de grâce. Tes associés que tu malmènes depuis le début de votre relation commerciale vont s’en donner à cœur joie.
Il y a eu un paquet de comédiens, de mythomanes, de charlatans et d’escrocs qui se sont agrégés autour de toi. Tu as été le roi de tous ces idiots aux bals des quenelles.
Pour te citer quand tu parles de Poutine face à Elkabach: « L’aryen servi par le sémite c’est dans l’ordre des choses ». Dans ta galaxie ça a donné ça : Cardet et Seba récitent tes âneries pour ton bon plaisir. Farida Belghoul et Abdelali Baghezza (Albert Ali) ont joué les musulmans patriotes défilant derrière la bannière de Jeanne d’Arc. Salim Laïbi a roulé pour toi en dénonçant l’immoralité du monde moderne tout en sachant qui tu étais. Une belle brochette d’hypocrites, Dieudonné en tête. Sans compter les mercenaires payés pour faire masse dans les apparitions publiques ou mettre la pression en coulisses. Dans les rapports de domination que tu n’as eu de cesse d’affirmer, tu t’es toujours placé de manière hautaine au dessus de tes partenaires. Parce que noirs, arabes et/ou femmes. Comme tu le disais « si Dieudonné a compris des choses c’est parce qu’il a un côté blanc ».
On a capté depuis un moment qu’’avec toi les noir.e.s et les arabes c’est en cuisine, pour le ménage ou pour les combats en première ligne.
Alain, on t’a annoncé la tempête, voici le naufrage.
Tant que l’oseille te parfumait, tes partenaires te prenaient dans leurs bras et vantaient ton hygiène de vie. Maintenant que l’’oseille se raréfie, on va voir s’ils te soutiennent et qui va balancer les dossiers sur qui. Vu comment tu te comportes, on imagine l’ambiance qui règne dans ta cour.
Tu as joué avec le feu de nos quartiers. Comme Dassault, un autre vieux blanc bourgeois. C’’est de l’’essence que tu as dans les mains. Comme Dassault, ton oseille distribuée à des mauvais garçons t’explose au nez.
Tu viens de t’en rendre compte avec Jo Dalton, c’’est rien comparé à ce qui va suivre. Les mauvais garçons qui sont venus bouffer à ton râtelier et qui étaient ta caution « quartiers populaires » vont te dévorer tout cru toi et ta bande de petits blancs.
Chez vous comme dans la classe dominante dont vous défendez les privilèges il n’y a pas de solidarité, il n’y a que des intérêts communs. Si l’’un de vous est en danger ou à terre : c’est la curée. Et comme tu n’as « pas d’amis mais que des associés », tes amis de façade et des coulisses vont se retourner contre toi.
Certains comme le Libre Penseur t’’attaquent déjà en public, feignant l’ignorance de comment tu fonctionnes afin d’arracher des parts de marché de ton règne finissant. Tout ton petit monde va se tirer dans les pattes et s’avilir en expliquant à quel point c’est de la faute des « sionistes ». On verra à la fin de ce numéro de claquettes combien il te reste de fidèles et qui ils sont vraiment.
Brochette
Alain, dans le monde de nos quartiers populaires, qui peut trouver excusable ou compréhensible ta vision des femmes noires et tes méthodes ? Même Kemi Seba te lâche après tout ce que tu as fait pour lui. Quel ingrat!!! Il ne te reste plus qu’’à sortir les affaires de mœoeurs le concernant pour l’’entraîner dans ta chute ou le faire revenir à tes cotés. Quid de tes autres créatures ? Combien de temps Cardet, dont tu as fabriqué la street credibility pour quelques dizaines de milliers d’euros, va-t-il te seconder encore ? Quand on voit les ronds de jambe qu’’il fait à
ceux des nôtres qui sont restés fidèles à leur engagement de quartier pour se dissocier de toi… Nous doutons fort que Mathias veuille mourir pour toi, contrairement à ce qu’’il annonçait dans un intérieur lounge et cosy entre deux émissions de Gulli. Qu’’est ce que tu espères ? Que tes hommes de mains vont te rester fidèle ? La fidélité stipendiée à ses limites. En coulisses, ils sont nombreux à attendre le moment propice pour s’arracher avec la caisse. Nous, on va juste regarder le spectacle.
Le fric, c’est ce qui vous a fait tenir et c’’est ce qui va vous achever. Vous en avez gagné un paquet en racontant des balivernes, mais aussi parce que des gens ont misé sur vous. Ces gens-là, il n’est pas dit qu’ils veuillent sauver le soldat Soral. Tu as joué ton rôle durant dix ans, et il est aujourd’’hui indéfendable aux yeux du grand public. Défendre la famille et les valeurs de la France comme le fait le FN avec un vieux pervers de 55 piges comme allié c’est embarrassant. Nous ne sommes pas sûrs que Chatillon et Loustau viennent protéger tes arrières comme a Sciences-Po lors de tes premiers sketchs.
chatillon_soral
C’est marée basse. On va voir comment ton panier de crabes va te bouffer. C’’est la seule fois de ta vie ou tu nous auras fait plaisir. Sans argent tu n’es pas grand chose. Tu es un fils de notable qui a cherché à briller sur le devant de la scène. Autant on peut pardonner à celles et ceux d’entre nous qui tentent de se sortir de la précarité par des moyens alambiqués, autant on ne peut pas faire preuve de tolérance pour un gosse de riche comme toi qui clame avoir été élevé dans les valeurs chrétiennes (au lycée Stanislas).
« ôte l’or de Soral il reste le sale. Il parle trop, il parle mal »:
Pour celles et ceux qui nous trouvent sévères à ton égard, on tient à rappeler que la croisade moralisatrice contre les élites pédophiles et dégénérées c’est ton argument de vente n°1 à toi et tes collaborateurs. Et clairement, il n’’y a pas un échantillon de morale dans ton magasin ni  dans ceux de tes collègues.
Tu n’as orchestré qu’une opération de communication en libérant la parole raciste. Tu as feint d’être impliqué dans un combat total envers « les sionistes », dans ta bouche cela veut dire « les juifs » parce qu’ils seraient les responsables de tous les maux du monde. Dans les faits, ta clique et toi vous êtes les alliés objectifs des pires sionistes. Tu pourras toujours te barrer en Israël dans le pays rêvé de ton partenaire en affaires Piero San Giorgio dont tu comprends le nationalisme. Ton soutien au peuple palestinien c’est du vent et de la mise en scène.
Quand ça a cogné face aux représentants de la droite dure israélienne, tu n’as jamais été là. Contrairement à l’extrême gauche et aux antifas que tu assimiles au sionisme, qui eux ont toujours été au carton. Il existe des preuves des affrontements entre antifas et LDJ tout autant que celles des négociations entre nationalistes français et israéliens. Ton travail a aussi été celui de travestir cette réalité.
peninque_nataf
Pour conclure, Alain on te connaît, on n’’est pas idiot.e.s, ce n’est pas un hasard si c’est Jean Claude Elfassi qui assure ton contre-feu médiatique. Ton meilleur ennemi publie le cliché compromettant et cela te permet de bêler au complot juif contre ta petite personne. Elfassi et JSS news ont régulièrement sorti des infos sur ta mouvance, et les fuites venaient toujours de ton côté, notamment concernant tes histoires de fric avec Dieudonné. Tu te sers de ton prétendu ennemi pour régler tes comptes en interne. Parce que ton ennemi est utile à ta cause : gagner du fric. Tu lui es d’un grand secours parce que ton discours antisémite et nationaliste permet au CRIF de nous salir en bloc. Les uns comme les autres vous êtes des vendeurs de parapluies. Vous avez besoin de la pluie pour exister, quand y en n’a pas vous crachez sur les gens.
livres sur les juifs soral
Alain, tu n’as pas fait d’éducation populaire, tu as fait du fric en faisant croire à des gens qui souffrent que trois rabbins étaient responsables de toutes les horreurs commises en ce bas monde. Tu l’as fait de manière arrogante et spectaculaire. Tout n’était qu’apparence.
Il n’y aura pas de réconciliation avec un type comme toi. Tu as fait du mal. Tu as pourri des gens avec ta bouche et ton argent. Il te faudra assumer. On sait à quel point l’écart est grand entre ce que tu as raconté à ton auditoire et ce que tu es vraiment. Ton mépris, tes mensonges, ton racisme te reviennent en pleine figure : étouffe-toi avec. Si jamais tu t’en remets, nous serons là. À tous tes soldats et mercenaires, aux derniers défenseurs de ton bunker convaincus – ou pas – que « les femmes noires sont le plus généralement des putes », il n’y a que les montagnes qui ne se croisent pas. Si vous ne voulez pas tomber pour un pervers, suivez le conseil d’’un des fondateurs d’’ER : Fuyez !!!!
marcgeorge_degrelle

mercredi 5 novembre 2014

Alerta : Tags nazis à Baiona.

Des grafs nazis sont apparus cette nuit sur les murs de Baiona,vers le quartier St Esprit.
Nous pouvons constater que les services de la mairie sont moins alerte que lorsqu'il s'agit de décoller nos affiches ou de virer les sdf du quartier.
NO PASARAN !!!
Quelques photos :





lundi 3 novembre 2014

Verdict du proçés.

Le verdict est tombé,le militant d'IpEH antifaxista Joël a été condamné à 200€ d’amende par le tribunal de Bayonne.
Point positif, la partie civile est déboutée de toutes leurs demandes.


vendredi 31 octobre 2014

EH : Commémoration de la nuit de cristal.


 
La Nuit de Cristal, qui se déroula dans la nuit du 9 au 10 novembre 1938 et lors de la journée suivante, fut un pogrom fomenté contre les juif-ve-s à l'initiative des dirigeants du parti nazi et des S.A. (sections d'assaut). Ce violent pogrom eu lieu dans toute l'Allemagne et les territoires récemment annexés (Autriche et Sudètes). Sur tout le territoire du Reich, plusieurs centaines de synagogues furent détruites, des cimetières juif-ve-s furent profanés, 7 500 commerces et entreprises tenus par des juif-ve-s saccagés; une centaine de juif-ve-s furent assassiné-e-s, des centaines d'autres se suicidèrent ou moururent des suites de leurs blessures. Près de 30 000 furent déportés en camp de concentration. Au total, le pogrom et les déportations qui le suivirent causèrent la mort de 2 000 à 2 500 personnes. Point culminant de la vague antisémite qui submergeait l'Allemagne, la « Nuit de Cristal » fût l'un des prémices de la Shoah.

Tout ceci faisait partie d'une brutale campagne d’intimidation et d’annihilation contre différents secteurs sociaux. Des juif-ve-s, puis des lesbo/trans/homosexuels), des Rroms, des gens du voyage (gitan-e-s, manouches etc.), des handicapé-e-s, des personnes critiques envers l'idéologie nazie ou fasciste qui allait s’étendre à toute l’Europe, furent séquestrés et emmenées dans des camps de concentration qui se transformèrent vite en camps d’extermination.

Localement, en Pays Basque, durant la Seconde Guerre mondiale, la communauté juive de Bayonne a été durement touchée. Des enfants, des femmes, des hommes, des familles, françai-se-s ou étranger-e-s sont pourchassés et persécutés parce que juif-ve-s. Elles-ils seront déportés vers l'Est et exterminés. Très peu survivront. Soixante personnes, dont le grand rabbin Ernest Ginsburger ont été déportées. Deux seulement rentreront. La synagogue a été occupé par les Allemands du 22 juillet 1942 au 24 août 1944 et les dégâts ont été très importants.

Aujourd'hui, nous nous adressons à l’ensemble de la population pour dénoncer ces faits de notre histoire récente et empêcher qu'ils ne tombent dans l’oubli. On considère souvent que les mouvements d’extrême droite et fascistes, comme ceux de cette époque, ont disparu. Pourtant, aujourd’hui même, dans nos rues, avec une impunité totale, nous assistons à des actions contre les droits fondamentaux, nourrissant la haine contre des groupes sociaux historiquement opprimés et pesant ainsi sur la cohésion sociale.Voici quelques exemples qui nous ont particulièrement marqués:


  1. L’État français connaît depuis plusieurs années une nouvelle vague d'antisémitisme incarnée par des personnes comme Dieudonné, Alain Soral, Thierry Messan etc.  Sous couvert d’antisionisme ces personnes véhiculent des idées haineuses et reprennent en grande partie la propagande anti juif-ve-s du 3ème Reich. Les juif-ve-s seraient tou-te-s de riches bourgeois-e-s, tiendraient l'intégralité de la presse ou des grandes entreprises, un complot juif-ve-s mondial soumettrait tous les pays etc. Nous sommes là dans un mélange d'antisémitisme, de conspirationnisme, de paranoïa, qui fait froid dans le dos. Malgré tout, ces violentes charges antisémites reçoivent, d'une partie de la population, un bon accueil dû entre autres à la popularité de Dieudonné et par le fait qu'il se sert de ses spectacles comme tribune pour ses idées discriminatoires.

  1. Tout au long de l’année, plusieurs agressions physiques se sont produites, dans nos rues, contre des migrant-e-s, des lesbo/trans/homosexuels, des femmes... Nous pouvons constater donc que ces modes de pensée et ces comportements n'ont pas disparu et persistent encore. Si nous ne faisons rien, tant par l'éducation que par des actions revendicatives et des condamnations de ces actes, ils perdureront.

  1. Bien qu'étant héritiers de ces dictatures de la terreur condamnées internationalement, des partis politiques d'extrême droite qui embrassent le fascisme et la xénophobie se présentent aux élections.

  1. Les politiques sociales actuelles qui réduisent de plus en plus nos droits sociaux et le durcissement des lois sur les migrant-e-s sont autant d’exemples de la façon dont l'état se sert des personnes en risque d'exclusion sociale, allant jusqu’à les criminaliser.

  1. De la même manière que le nazisme a utilisé les juif-ve-s comme responsables de tous les maux, les différents gouvernements, partis politiques, syndicats et médias criminalisent les migrant-e-s et, profitant du contexte de crise économique, incitent aux préjugés xénophobes dans la population. Fermer les frontières européennes aux personnes tandis qu'elles sont ouvertes aux capitaux ou réguler de manière différenciée les droits des personnes selon leurs origines, a un nom : xénophobie.


Ceux-ci ne sont que quelques exemples d'attaques inadmissibles contre les droits fondamentaux. Attaques contre lesquelles, nous, mouvements progressistes, combattons.

Nous appelons, donc, l’ensemble de la population à se joindre au rassemblement du 7 novembre 2014, pour commémorer la Nuit de Cristal et affirmer notre opposition contre ces comportements et ces actes à caractère antisémite, xénophobe, hétéro-patriarcal et tous les vecteurs du fascisme.





Gure askatasunaren alde, duintasunagatik : faxismo gehiagorik ez !!
Faxismoaren aurrean mila kolore !!

samedi 25 octobre 2014

Lannemezan

Ce samedi,400 personnes se sont rassemblées devant la prison de Lannemezan pour demander la liberation de Georges Abdallah.Le cortège a aussi rappeler le cas d'Ibon Fernadez Irradi.